Syndicalisme dans les armées : "Seules sont perdues d'avance les batailles qu'on ne livre pas"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Syndicalisme dans les armées : "Seules sont perdues d'avance les batailles qu'on ne livre pas"

Message  Alain Vasseur le Jeu 25 Déc 2014 - 19:15

""""Par Athena defense   - Roland Pietrini """"

Extrait de l'article :

"""
la Cour européenne des droits de l'homme a condamné la France parce qu'elle interdit les syndicats dans l'armée, ce mur juridique est donc tombé. Cela ne n'implique pas l'obligation de création de syndicats ou d'associations professionnelles, mais en reconnaît le droit. Ce processus est désormais en marche et il sera difficile de l'arrêter. """""

"""
Pour certains, c'est une victoire, pour d'autres, un danger, et démontre à quel point en France nous sommes marqués par une certaine forme d'immobilisme. La peur, les réactions épidermiques annihilent souvent toute réflexion, et l'amalgame entre ce que nous savons des syndicats aujourd'hui dans le modèle français, avec tout ce que cela comporte comme image négative et et ce que nous pourrions envisager comme possibilité de progrès pour la défense des droits du soldat citoyen est un élément défavorable. """""

"""
Il faut donc revenir à une question simple : les militaires comme individus ou groupe social sont-ils correctement défendus par les instances officielles mises en place dont on connaît l'efficacité et les limites ?
  
La réponse m'apparait évidente, non et au minimum le doute est permis, puisque la hiérarchie et le politique sont est à la fois juges et parties. 
Sur le plan collectif, mise à part la gendarmerie qui a des moyens de pression que ne possèdent pas les autres armes, mais qui connait des problèmes de tout autre nature, les armées ne peuvent que subir sans broncher et constater les coupes successives, les scandales tels que celui de Louvois. Or, les seuls qui ne peuvent s'exprimer, sont ceux-là même qui d'active ou retraités seraient les mieux placés pour donner un avis sur les orientations en matière de gestion et de de choix pour la défense. Redonner la parole aux militaires et la meilleure façon de désamorcer les crises et de motiver les cadres fatigués de tant de mépris. """""

La suite sur le site de : lexpress.fr

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/syndicalisme-dans-les-armees-34-seules-sont-perdues-d-avance-les-batailles-qu-on-ne-livre-pas-34_1635675.html#Af5kJQvgHAW1T00L.99
avatar
Alain Vasseur

Masculin Localisation : Drome
Emploi/loisirs : Retraité Gie

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum