Contre les FDO, l'adversaire s'organise...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Contre les FDO, l'adversaire s'organise...

Message  l'idiot utile le Lun 8 Déc 2014 - 19:55

Je sais, ce titre peut sembler inutilement racoleur et exagérément alarmiste, mais je ne peux que m'inquiéter à la lecteur de ses deux articles:

Le premier: http://www.mediapart.fr/journal/france/071214/contre-les-violences-policieres-la-mobilisation-sorganise

On y trouve des perles de ce genre...
« Il est temps de mettre en commun nos problématiques respectives par rapport à la justice et l'impunité policière », explique celui qui dit s'être jusque-là surtout mobilisé contre l'emploi du flashball. Selon lui, « on est confronté toujours aux mêmes attitudes : d'abord, on essaie de salir la victime, puis on dédouane la police, enfin on fait traîner la procédure judiciaire. C'est toujours le même schéma à l'œuvre, dans les manifs écolos comme dans les quartiers populaires ». Selon lui, « il y a une volonté en France de ne jamais ternir la réputation du maintien de l'ordre à la française, car c'est un savoir-faire qu'on exporte à l'étranger ».

« La simple parole du policier suffit, on part du principe qu'il est de bonne foi, explique Yann. Au détriment même de preuves vidéo. » S'ils n'ont rien contre les forces de l'ordre, tous aimeraient les voir désacralisées. « Une fois que tu as enlevé l'uniforme, les policiers en tant qu'individus ne valent pas mieux que ceux qu'ils contrôlent, lâche Youssouf. On voit s'accumuler dans la presse les affaires de drogues, corruption, viols au sein même de l'institution. » Amal Bentounsi se fait « volontairement provocante » : « Franchement, pour quelqu'un de raciste et violent, s'engager dans la police, c'est la bonne planque, on te reconnaît toujours la légitime défense… »

Sans vouloir présumer, en tant qu'homme de la base, l'impunité n'est pas le premier sentiment qui m'anime quand je pars en intervention...

Le second: http://www.mediapart.fr/journal/france/081214/grenades-offensives-le-tir-en-cloche-est-il-bien-reglement

Ce texte-ci représente une autre forme de problème, à savoir qu'il expose au plus grand nombre les deux dernières circulaire en date pour l'emploi de la gendarmerie mobile (la 200000 et la 07001).
Donc l'intégralité des méthodes de travail des camarades mobiles.

On y trouve aussi cette petite phrase:
Sur l’Intranet de la gendarmerie nationale, figure également une fiche «équipe grenade offensive». Mais, juste après le drame de Sivens, cette fiche n’était plus accessible car «en cours de refonte en collaboration avec le CNEFG (Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie à Saint-Astier, ndlr)». Contactée pour en avoir copie, la gendarmerie nationale a, le 29 octobre, refusé, arguant que « les fiches sont réservées aux personnels de la gendarmerie». Soit, mais pourquoi ce document, a priori intéressant, n'est-il à aucun moment cité dans les deux rapports de l'IGGN ? 

On peut aussi trouver des attaques "politiques" sur les FDO ici et là:

http://www.regards.fr/web/des-forces-de-l-ordre-tres-bleu,8037

http://eric.et.le.pg.over-blog.fr/2014/08/gendarmes-mobiles-un-danger-pour-la-republique.html

Et pour ne pas entendre le sempiternel couplet sur les gendarmes "fachos", on nous casse aussi à l'extrême droite: http://www.minute-hebdo.fr/tout-minute/actualites/760-le-premier-mort-de-manuel-valls

Le dernier mort lors d’une manifestation écologiste en France remonte à juillet 1977 et aux événements de Creys-Malville (Isère). Un opposant au projet de Superphénix avait alors été tué par une grenade offensive lancée par les forces de l’ordre. Il est probable que les Verts vont tenter d’instrumentaliser ce nouveau drame. Pour au­tant, la droite aurait tort de se priver d’interpeller à nouveau le premier ministre sur ces méthodes musclées dont ses sympathisants ont déjà été victimes lors des grandes manifestations de défense de la famille. Le gouvernement doit s’expliquer. Sinon, d’au­tres jeunes risquent d’être victi­mes, dans l’avenir, des violences de la police de Valls.
Etant gendarme et donc apolitique, je n'appartiens à personne en particulier, mais à la nation et ses citoyens...

(Il s'agit bien évidemment et malheureusement d'une liste d'articles non exhaustive...)

En ces temps troubles où nous, gendarmes comme policiers, devons sans cesse faire preuve de notre professionnalisme, de notre discernement et de notre retenue, et face à l'absence de prise de parole de nos autorités d'emploi, il devient urgent d'avoir la possibilité de nous faire représenter par un/des organisme(s) de défense indépendant et sérieux, pour faire valoir notre défense et celle de nos camarades.
La nature ayant horreur du vide, notre silence ne peut plus que nous desservir, dans une société où la communication devient une défense aussi, voire plus importante que la vérité.
Notre DGGN, le général Favier, n'a pas hésité à se mettre en avant et à risquer de prendre des coups (politiques, les plus pernicieux) pour défendre ses hommes suite au drame de Sivens.

Qui nous dit que le suivant en fera de même?

Mais ce n'est que mon avis...

l'idiot utile


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum