Ne désarmez pas nos Gendarmes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ne désarmez pas nos Gendarmes !

Message  Alain Vasseur le Jeu 13 Nov 2014 - 19:40

Après avoir suspendu les grenades offensives, utilisées par la gendarmerie uniquement, suite à la mort de Rémi Fraisse sur le site du barrage de Sivens, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a décidé ce jeudi de l'interdiction de ces grenades offensives pour le maintien de l'ordre.

Le ministre a indiqué avoir pris cette décision après avoir reçu mercredi soir le rapport conjoint de l'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) et de l'inspection générale de la police nationale (IGPN) portant sur la pertinence de l'emploi de certaines munitions par les forces de l'ordre. Un second rapport, commandé à l'IGGN, sur les circonstances de la mort de Rémi Fraisse dans la nuit du 26 au 26 octobre sera remis au ministre "début décembre". 

Le ministre a précisé d'autres mesures suite à cette première enquête administrative parmi lesquelles : 

  • l'usage des grenades lacrymogènes à effet de souffle ou instantanée (GLI) en binôme avec un lanceur et un "superviseur".
  • la modification des libellés des sommations pour que les manifestants puissent distinguer le degré de réponses des forces de l'ordre. Ces sommations devront aussi s'accompagner d'annonces visuelles.
  • toutes les opérations de maintien de l'ordre seront intégralement filmées.


Enfin, on a appris ce jeudi qu'une pétition avait été lancée contre l'interdiction des grenades offensives par les forces de l'ordre. L'Union nationale du personnel en retraite de la gendarmerie (UNRPG) et son journal, L'Essor de la gendarmerie, ont lancé cette pétition pour le "maintien" des grenades offensives à l'origine de la mort de Rémi Fraisse. "Ne désarmez pas les gendarmes!", demandent dans cette pétition l'UNRPG (45.000 adhérents) et L'Essor de la gendarmerie (35.000 lecteurs) qui constituent le plus important canal de réaction ou de revendication des quelque 100.000 gendarmes français. Du fait de leur statut militaire, ils ne disposent pas de syndicats contrairement aux policiers.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/2014/11/13/mort-de-remi-fraisse-sivens-le-ministre-de-l-interieur-interdit-les-grenades-offensives-pour-le-maintien-de-l-ordre-591550.html

http://www.lessor.org/lessor-lunprg-monsieur-ministre-desarmez-pas-les-gendarmes/
avatar
Alain Vasseur

Masculin Localisation : Drome
Emploi/loisirs : Retraité Gie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne désarmez pas nos Gendarmes !

Message  l'idiot utile le Ven 14 Nov 2014 - 18:55

Malheureusement, le mal est déjà fait, et la décision a été rendue :

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé, jeudi 13 novembre, l'interdiction définitive de l'utilisation des grenades offensives, responsables de la mort de Rémi Fraisse, dans les opérations de maintien de l'ordre de la gendarmerie. "Parce que cette munition a tué un jeune garçon de 21 ans et que cela ne doit plus jamais se produire, j'ai décidé d'interdire l'utilisation de ces grenades", a-t-il expliqué, sur la base du rapport d'une enquête administrative qui lui a été remise mercredi.

http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/barrage-de-sivens/mort-de-remi-fraisse-bernard-cazeneuve-interdit-definitivement-l-utilisation-des-grenades-offensives_743967.html

l'idiot utile


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne désarmez pas nos Gendarmes !

Message  Alain Vasseur le Sam 15 Nov 2014 - 13:51

L’Inspection générale de la gendarmerie nationale n’a pas recommandé l’abandon des grenades offensives

Extrait d'un article paru sur le site Opex360 ;

"""""
[url=http://www.interieur.gouv.fr/content/download/75237/552211/file/Rapport IGGN IGPN - 13 novembre 2014.pdf]Dans le rapport conjoint[/url] de l’Inspection générale de la Gendarmerie nationale (IGGN) et de l’Inspection générale de la Police nationale (IGPN), il est écrit que « la suspension des grenades à effets de souffle requiert des solutions complémentaires, palliatives ou alternatives ». Seulement, « à ce jour, il n’existe pas de solutions ‘sans danger’, immédiatement disponible et déployable ». Et cela alors que les gendarmes mobiles et les CRS sont confrontés à des manifestants particulièrement violents, qui n’hésitent pas à leur lancer des cocktails molotov!

« Les derniers engagements montrent que les manifestants décidés à en découdre avec les forces de l’ordre adoptent des moyens de protection renforcés et de nouvelles tactiques », souligne encore le rapport. L’on pourrait renforcer la protection des policiers et des gendarmes face à ces individus… Mais cette logique favorise « une élévation du niveau des agressions »…"""""

""""
Le rapport estime que « la disparition de la grenade OF/F1 laisserait, comme seule alternative par défaut, dans les situations les plus conflictuelles (maintien de l’ordre violents, rétablissement de l’ordre, manifestations agressives avec des engins de chantiers ou agricoles, situations insurrectionnelles avec ou sans armes à feu), la GLI. Or, ajoute-t-il, « il n’y pas de substitut disponible aussi efficace que l’OF connu pour faire face à ce niveau de dangerosité et de violence ».

Aussi, la conclusion s’impose d’elle-même. « L’étude des engagements au cours des dix dernières années met en évidence que le nombre de blessés graves et de tués du fait de l’emploi de GLI/F4 et d’OF/F1 est particulièrement réduit. Ceci démontre que le principe de ‘maintien à distance’ est respecté et que l’emploi des moyens par les forces de l’ordre est maîtrisé. En conséquence, l’examen des options détaillées ci-dessus conduit l’IGPN à soutenir le maintien en service de la GLI/F4″ et « l’IGGN à soutenir la remise en service de la GLI/F4 et de l’OF/F1″.

« Pour cette dernière munition, poursuivent les auteurs du rapport, dans le cadre des propositions formulées, l’IGGN conditionne sa remise en service à un renforcement du contrôle interne et des processus de mise en oeuvre. Une posture juridique spécifique pourrait être ainsi envisagée ». Une piste que M. Cazeneuve n’a donc pas suivi.""""


http://www.opex360.com/2014/11/15/linspection-generale-de-la-gendarmerie-nationale-na-pas-recommande-labandon-des-grenades-offensives/
avatar
Alain Vasseur

Masculin Localisation : Drome
Emploi/loisirs : Retraité Gie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne désarmez pas nos Gendarmes !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum