La Centrale Générale du Personnel Militaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Centrale Générale du Personnel Militaire

Message  Atome le Dim 12 Oct 2014 - 13:28

Allons nous promener chez nos voisins belges...

La Centrale Générale du Personnel Militaire fonctionne depuis le 2 avril 1992 sous sa dénomination actuelle CGPM.
En exécution de la loi syndicale militaire du 11 juillet 1978, un comptage a été organisé pour la première fois en 1995 parmi les organisations syndicales militaires agréées et qui n'appartiennent pas aux trois syndicats politiques traditionnels.
Depuis ce moment, la CGPM n'a cessé de confirmer et même de renforcer sa position d'unique organisation syndicale militaire professionnelle et représentative. Mais comment le syndicalisme militaire a-t-il grandi et comment est née la CGPM en réalité ? 
Historique :
Dans le Moniteur Belge du 18 août 1978 paraissait la loi du 11 juillet 1978 qui réglait les relations entre les autorités publiques et les organisations syndicales du personnel militaire des forces terrestre, aérienne, navale et du Service médical.
Suite à des querelles internes, la CGSM a rapidement connu d'importantes divisions internes.                        
A l'appel du Chef de l'Etat-Major Général de l'époque, le LtGen CHARLIER, les responsables du SNS établirent les assises d'une nouvelle organisation basée sur le principe suivant : “la création d'une organisation unique au sein de laquelle il n'y aurait ni grades ni rangs, mais uniquement des militaires avec les mêmes droits et les mêmes devoirs”.
Malgré quelques tentatives intempestives de l'autorité militaire de maintenir la notion de “catégories”, la Centrale Générale du Personnel Militaire (CGPM) vit le jour. En 1990 ses statuts sont soumis au Ministre de la Défense Nationale, ce qui conduira à l'agrément de la CGPM comme organisation syndicale représentative du personnel militaire.
En 1991, une expérience unique de réunir les trois catégories de militaires au sein de la CGPM échouera pour la raison inavouée que le poids des sous-officiers au sein de la nouvelle organisation était trop important. Après une brève réflexion et unanimement, les responsables du SNS – rejoints par quelques volontaires – décidèrent de franchir le pas.
Dès le 02 avril 1992, la CGPM était à pied d'oeuvre. Elle avait entre-temps quitté les locaux qu'elle occupait à l'avenue Milcamps à Bruxelles pour s'installer dans son siège social de la place de Houffalize à Schaarbeek.
La loi du 21 avril 1994 offre la possibilité aux organisations professionnelles d'obtenir la représentativité via un comptage des membres. Un quatrième syndicat, apolitique, pouvait devenir "représentatif" au même titre que les trois syndicats politiques traditionnels (CGSP, CSC Services Publics et SLFP), tel que prévu par la loi de juillet 1978. Autrement dit, les syndicats traditionnels sont automatiquement considérés comme représentatifs, peu importe le nombre de leurs membres, alors que la CGPM, ainsi que d'autres organisations qui avaient entre-temps obtenu leur agrément (SNM et Action et Liberté), devaient, en conformité avec la loi, se soumettre à un comptage tous les 4 ans.
La demande de comptage fut introduite par la CGPM la première fois le 27 mars 1995. Les opérations de comptage eurent lieu le 19 juin 1995. La communication du résultat du comptage, le 26 juin 1995, permit de constater que la CGPM était la seule organisation syndicale apolitique à compter assez de membres pour être considérée comme syndicat représentatif du personnel militaire. Il s'agissait là d'une étape indispensable pour pouvoir participer par la suite au vrai travail syndical: les négociations et la concertation relatives à la vie professionnelle des militaires !
Depuis le 2 avril 1992, la CGPM n'a cessé de croitre, année après année, ce qui l'a obligé à déménager par deux fois. D'abord vers l'avenue du Suffrage Universel à Schaarbeek, pour ensuite prendre possession de ses locaux actuels sis à la Leuvensesteenweg 607A à ZAVENTEM.



Déclaration de mission
L'ACMP-CGPM est une organisation syndicale représentative pour le personnel militaire. Elle se fixe pour but d’adhérer aux intérêts tant individuels que collectifs des militaires et des anciens militaires pour autant que ces intérêts découlent de l’exercice de la profession militaire.
L'ACMP-CGPM veut, en tant que partenaire fiable, rechercher les meilleures solutions possibles pour défendre les intérêts du personnel, sans perdre de vue le bon fonctionnement de la Défense.
L'ACMP-CGPM effectue ceci en tenant compte de la réglementation négociée, concertée et imposée et en tenant compte de la spécificité de l’emploi militaire.

La vision
Comme ACMP-CGPM, nous voulons :

  • pouvoir exécuter notre mission en toute indépendance sans conviction philosophique ou politique;

  • former une solide chaine de membres, de délégués et de dirigeants;

  • être combatifs et défendre à tous les niveaux les intérêts individuels et collectifs ainsi que le bien-être général de nos membres;

  • être représentatifs et prendre part aux négociations et à la concertation à tous les niveaux en ce qui concerne les conditions et les circonstances au sein desquelles les militaires doivent réaliser leurs tâches et missions;

  • veiller aux droits statutaires des militaires et leur fournir les explications nécessaires relatives à l’application correcte de leurs obligations statutaires;

  • être crédibles tant auprès des membres que des autorités avec lesquelles nous entrons en contact et, de cette façon, être perçus comme un partenaire social fiable;

  • d’une manière régulière et correcte, informer nos membres en ce qui concerne les évolutions qui intéressent le personnel de la Défense;

  • être une centrale de services auprès de laquelle les membres peuvent toujours adresser leurs questions spécifiques ou problèmes liés à leur profession;

  • tendre vers des conditions de travail améliorées et acceptables pour les militaires, sans perdre de vue la spécificité de la profession militaire;

  • donner la préférence absolue à un modèle de concertation dont le dialogue est l’élément central. Ceci n’exclut toutefois pas le fait que d’autres actions syndicales puissent être menées comme ultime arme pour étayer de légitimes revendications;

  • montrer notre attachement à une solidarité et une coopération internationales avec des militaires d’autres nations;

  • entretenir de bons contacts avec des organisations syndicales similaires des secteurs professionnels comparables.


Valeurs 

Pour être à même de réaliser au mieux notre mission et notre vision, nous sommes guidés par les valeurs suivantes :


  • le respect de la diversité au sein de la communauté militaire et le respect pour la société dont la Défense fait partie;

  • l’intégrité par-devant nos membres et nos interlocuteurs;

  • la coopération au sein de tous les sous-ensembles de notre organisation et, en outre dans un esprit de solidarité;

  • une attitude ouverte et communicative avec laquelle la prise de responsabilité n’est pas crainte;

  • une volonté active et continue afin d’améliorer;

  • la disponibilité et la serviabilité vis-à-vis des membres qui nous ont accordé leur confiance par la voie de leur affiliation.


LA DECLARATION DE MISSION


Structure de la CGPM

PROGRAMME GENERAL 2014-2018


Statut de la CGPM :

(extraits)

Article 1


Dans le cadre de la loi du 11 juillet 1978 organisant les relations entre les autorités publiques et les syndicats du personnel militaire, il est créé un syndicat apolitique dénommé “Centrale Générale du Personnel Militaire” en abrégé “CGPM”.
La CGPM est libre de toute attache linguistique, philosophique, politique, confessionnelle ou religieuse.

Article 2


Les militaires de toutes les catégories et les anciens militaires des cadres actifs peuvent devenir membre de la CGPM

STATUT (INTEGRAL)

avatar
Atome

Masculin

Revenir en haut Aller en bas

LA CGSP DEFENSE

Message  Atome le Dim 12 Oct 2014 - 13:36

Qui sont-ils ???



La CGSP-Défense est le plus grand syndicat du personnel civil et militaire de l'Armée belge. Notre mission, défendre les intérêts du personnel, qu'il soit en activité ou qu'il soit retraité.

Nous intervenons à tous les niveaux de pouvoir, pour toutes les catégories de personnel et les membres de leur famille.
Avec plus de 300.000 affilés , la Centrale Générale des Services Publics (C.G.S.P.) regroupe toutes les catégories du personnel des entreprises et services publics quels que soient leurs statuts ou contrats: personnel des chemins de fer, de la Poste, des télécommunications, de l'aviation, des administrations locales et régionales (pouvoirs locaux, provinciaux, régionaux), des ministères (dont la Défense nationale), des parastataux, des sociétés publiques de logements sociaux, des trams, bus et métro, du secteur du gaz et de l'électricité, de l'enseignement officiel et subventionné et de la Culture (théâtres, opéras, radios et télévisions publiques y compris communautaires, etc...). La CGSP est la plus grande des 7 centrales professionnelles qui constituent la Fédération Générale du Travail de Belgique (FGTB).
La CGSP est structurée en divers secteurs d'activités:
Culture (activités culturelles)
ALR-Admi-LRB (Administrations locales et régionales du pays et Parastataux wallons)
Cheminots
Enseignement
Gazelco (Secteur de l'énergie)
AMiO (Administrations et Ministères - Ministeries en Overheidsdiensten, y compris Parastataux en Flandre)
Parastataux (au niveau de l'Interrégionale CGSP de Bruxelles)
Poste
TBM (Trams-Bus-Métros)
avatar
Atome

Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Centrale Générale du Personnel Militaire

Message  Grandebleu le Dim 12 Oct 2014 - 16:42

Je sais pas si c'est un modèle à suivre ou à importer... mais en tout cas c'est un bon exemple... et puis en Belgique c'est en français... quand même plus facile que les statuts des associations pro de la Bundeswher ou de la Guardia civil...

Grandebleu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Centrale Générale du Personnel Militaire

Message  Alain Rançon le Dim 12 Oct 2014 - 19:53

C'est peut-être un exemple ou des exemples à méditer ???
avatar
Alain Rançon

Masculin Localisation : Pernes
Emploi/loisirs : Retraité de la Gendarmerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Centrale Générale du Personnel Militaire

Message  du fin fond du froid le Mer 15 Oct 2014 - 23:02

La guardia civil est un corps qui a été formé sur le modèle de la gendarmerie, avec une organisation territoriale et une culture tout à fait voisine de sa grande sœur française.
La gendarmerie belge a été dissoute.
C'est à méditer....
avatar
du fin fond du froid

Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Centrale Générale du Personnel Militaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum