Réflexions questions et débats autour du projet de budget 2015 GN et PN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réflexions questions et débats autour du projet de budget 2015 GN et PN

Message  Actualité S le Mer 8 Oct 2014 - 11:41

FLASH ACTU : LE PROJET DE BUDGET 2015 POUR LA GENDARMERIE ET LA POLICE





gendcité-gendmonde relaie pour vous les principales données du projet de loi de finance 2015 et ses annexes, concernant le budget de la mission « Sécurités » et en son sein les budgets des programmes « GENDARMERIE » et « POLICE »

Nos inscrits, éventuellement peu familiers de ces questions peuvent découvrir notre notice explicative sur les mécanismes budgétaires de l'Etat, en France :
ici : Pour mieux comprendre les documents budgétaires français

http://www.gendcite-gendmonde.org/t277-pour-mieux-comprendre-les-documents-budgetaires-francais

IL EST RAPPELE QUE LES DONNEES DE COMPARAISON PORTENT SUR LE PROJET DE BUDGET 2015 PAR RAPPORT AU PROJET 2014 OU A LA LOI DE FINANCE INTIALE 2014...
Ces projets / loi de finance ne sont jamais intégralement respectés et nous reviendrons bien sûr, en temps utile sur les bilans, c'està dire la comparaison de ce qui a été vraiment réalisé.


La gendarmerie passera dans le projet 2015 par rapport au projet 2014 de :

En autorisations d'engagement (en euro) : de 7 950 859 764  à 8 077 700 767

En crédits de paiement (en euro) : de 8 0225 905 355  à 8 061 553 367

En effectifs budgétaires GN (ETPT – plafond d'emploi) : de 97 167  à 97 216 soit +49 ETPT (+0,05% d'effectif)
Une hausse importante du nombre des personnels techniques(+462 postes) est compensée entre autres par une baisse des effectifs des sous-officiers de gendarmerie : (-228 postes).



La police passera dans le projet 2015 par rapport au projet 2014 de :

En autorisations d'engagement (en euro) : de 9 592 170  à 9 662 872 049

En crédits de paiement (en euro) : de 9 646 442 248  à 9 696 892 335

En effectifs budgétaires police (ETPT – plafond d'emploi) : de 143 606  à 145 197 soit +1591 ETPT (+1,11% d'effectifs)
L'essentiel des gains portent sur des personnels techniques et des adjoints de sécurité.


Un commentaire d'actualité de gendcité-gendmonde :

Les évolutions des effectifs ne sont pas du tout les mêmes, dans ce projet, pour la gendarmerie nationale et la police nationale.
Une partie de l'explication se trouve dans le transfert d' effectifs « gendarmerie » vers la police nationale dans le cadre de la création des SGAMI.







Un extrait des orientations officielles pour 2015 :




Engagée comme tous les services de l’État dans la maîtrise des dépenses publiques et confrontée au double défi d'une criminalité en augmentation et de l'émergence de nouveaux réseaux transnationaux très organisés, la gendarmerie concentrera son action en 2015 sur la prévention et l'élucidation des crimes et délits, selon les priorités ministérielles, tout en rénovant ses outils et ses méthodes, et en poursuivant ses réformes structurelles.

La gendarmerie renforce la prévention de proximité au service de la population

La mission de protection de la population par les forces de sécurité intérieure se mesure dans les effets de la prévention. En 2015, la gendarmerie consolidera les résultats obtenus dans la lutte contre les cambriolages et les vols à main armée depuis la mise en oeuvre du plan ministériel de septembre 2013, en optimisant l'emploi de ses ressources. Toutes les démarches entreprises pour réduire les tâches annexes, limiter les missions périphériques et maintenir l'engagement des effectifs présents sur le terrain malgré des procédures judiciaires plus complexes seront poursuivies. Contre les cambriolages et les attaques à main armée, l'activité des référents sûreté, pour conseiller aux professionnels les plus exposés les mesures de protection qu'ils peuvent adopter, sera poursuivie et étendue aux agriculteurs victimes de vols en augmentation.
Le renfort par des gendarmes mobiles employés en prévention de proximité des onze départements les plus touchés a contribué à faire baisser les cambriolages sensiblement plus que sur le reste du territoire : l'objectif en 2015 sera de maintenir et chaque fois que possible, en concertation avec les autorités d’emploi, d'accroître la participation des gendarmes mobiles aux actions de proximité, par un pilotage centralisé des forces.
L'action de la gendarmerie dans les quinze zones de sécurité prioritaires (ZSP) de son ressort en 2013 a démontré ses effets bénéfiques : les faits de délinquance les plus combattus y sont en baisse (cambriolages, vols à main armée, violences physiques crapuleuses, atteintes à la tranquillité publique) grâce, notamment là aussi, à une concentration des moyens sur la prévention de proximité plus forte que sur le reste du territoire. En 2015, le déploiement de ces méthodes dans les nouvelles ZSP (dont les trois créées au premier semestre 2014) sera poursuivi.
Les vols liés à l'automobile évoluent de manière contrastée. Si les vols de voitures baissent, beaucoup de véhicules ne sont pas retrouvés et alimentent des trafics, tandis que les vols d'accessoires augmentent sous la pression du cours des matières premières et de réseaux internationaux organisés. La réduction de ces vols doit être abordée dans une perspective nationale et européenne, à laquelle la gendarmerie apporte tout son concours, grâce notamment à une action de contrôle des flux sur les axes routiers nationaux.



–---------------------------------------------


gendcité-gendmonde
Gendarme de la cité - Gendarme du monde


http://www.gendcite-gendmonde.org/
==========================
avatar
Actualité S

Emploi/loisirs : Compte fonctionnel

Revenir en haut Aller en bas

Les sources

Message  Actualité S le Mer 8 Oct 2014 - 22:35

Avec un peu de retard (souci technique) :











avatar
Actualité S

Emploi/loisirs : Compte fonctionnel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions questions et débats autour du projet de budget 2015 GN et PN

Message  ethuin le Mar 14 Oct 2014 - 16:04

Il est intéressant également de préciser le taux de mise en réserve :
sur le titre 2 (les rémunérations) le taux reste de 0.5%. Par contre, sur les autres titres, le % de mise en réserve
pourrait passer de 7 à 8%. Même si nous obtenons en 2015, une levée partielle de cette mise en réserve, le budget
sera de nouveau particulièrement contraint.

ethuin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions questions et débats autour du projet de budget 2015 GN et PN

Message  Atome le Mar 14 Oct 2014 - 16:23

Et ces contraintes budgétaires, cumulées d'une année sur l'autre, risquent de créer, à terme, de réels problèmes fonctionnels liés notamment au vieillissement des matériels dont les véhicules sont les plus beaux exemples.
Il faudrait en effet 3000 à 3500 véhicules achetés chaque année pour permettre le renouvellement du parc en tenant compte des critères de réforme (qui déjà rentabilisent bien un VL en temps normal), mais après deux années blanches et deux achats successifs d'environ 1500 véhicules, le déficit approche les 8 à 9000 véhicules !!!
Résultat des courses, des véhicules vieillissants, des potentiels kilométriques explosés, des outils en piteux état (dangereux ?) et un budget d'investissement qui, s'il n'est plus raboté, reste au ras des pâquerettes...

Il est bien loin le temps de la LOPSI 1 !!!
avatar
Atome

Masculin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions questions et débats autour du projet de budget 2015 GN et PN

Message  ethuin le Mer 15 Oct 2014 - 6:01

Effectivement, notre parc d'automobiles est devenu vétuste. Il faut souligner l'action au quotidien de nos mécanos qui
assurent notre mobilité. Sur une note d'humour, il faudra modifier nos textes en la matière : au lieu de mécaniciens, lire magiciens....

ethuin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions questions et débats autour du projet de budget 2015 GN et PN

Message  Renard le Mer 15 Oct 2014 - 17:52

Cette énième réduction du budget de la Défense est là pour nous rappeler que nous avons aussi notre mot à dire car notre engagement a été aussi pris pour que nous ayons les moyens de faire correctement notre métier.

En outre après le militaire c'est le citoyen qui parle car je me demande bien où passent mes impôts...

Et tant qu'il s'agit de demander des efforts, quels que soient les tendances politiques, ce sont toujours les mêmes qui font les efforts.

Renard

Masculin Localisation : TULLE
Emploi/loisirs : Formateur

Revenir en haut Aller en bas

Budget 2015 : le ministère de l'Intérieur échappe au coup de rabot .

Message  Alain Vasseur le Jeu 30 Oct 2014 - 22:04

A l’heure des restrictions budgétaires, certains échappent au serrage de ceinture. C’est notamment le cas du Ministère de l’Intérieur qui présentait lundi soir son budget 2015 en commission des lois, avant son vote définitif à l’Assemblée nationale jeudi. L’augmentation de 0,47 % du budget alloué à la Place Beauvau (18,243 milliards d’euros soit une augmentation de 86 millions d’euros par rapport au budget précédent) est destinée à renforcer les trois principaux postes de dépenses : les effectifs, les moyens techniques, et la modernisation des équipements.

      En premier lieu, l’Intérieur prévoit la création nette de 405 postes destinés à garnir les effectifs de police et de gendarmerie, comme ce fut le cas cette année. Là encore, les départs à la retraite (gardiens de la paix et gradés notamment) devraient tous être remplacés, portant dans la police nationale à 2500 le nombre de nouveaux gardiens de la paix et à 1800 celui des arrivées d'adjoints de sécurité pour l’année 2015.

Du côté de la gendarmerie, les remplacements liés au départs à la retraite devraient conduire au recrutement de 2900 sous-officiers, et près de 5700 gendarmes adjoints volontaires.


    Des financements pour Rungis et Melun

Ensuite, une part de ce budget doit permettre la modernisation, voire l’acquisition de « moyens opérationnels » supplémentaires. Au delà de l’achat programmé de 2000 véhicules de police et de gendarmerie, ainsi que le remplacement de véhicules lourds des CRS, d’autres investissements sont prévus dans les réseaux de communication des forces de l’ordre.

La police nationale devrait disposer d’une enveloppe de près de 41 millions d’euros (soit 4,3% de plus que le budget précédent) pour la modernisation de ses locaux. Une enveloppe qui devrait être attribuée en priorité au cantonnement de la CRS de Rungis (Pont d’Orly dans le Val de Marne), au chantier de la police judiciaire parisienne des Batignolles, et aux hôtels de police de la Rochelle (Charente-Maritime) et de Fort-de-France (Martinique).

Du côté de la gendarmerie, un plan triennal de 70 millions d’euros annuels sera alloué pour des investissements similaires, au premier rang desquels figure le quartier Lemaître de Melun (Seine-et-Marne).

L'argent du crime pourrait contribuer

Enfin, 108 millions d’euros doivent être destinés à la modernisation des moyens technologiques de l’ensemble des forces de l’ordre. Outre les moyens de communication, plusieurs expérimentations liées à des moyens de sécurisation doivent être menées dans le courant de l’année prochaine. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve pourrait communiquer sur ses innovations dès le début de l’année 2015.

Pour financer ce budget, plusieurs économies seraient envisagées, notamment la mutualisation de moyens entre les services de police et de gendarmerie, ainsi qu’une possible contribution d’une partie des avoirs criminels saisis au cours de l’année. Alors que 357 millions d’euros avaient été engrangés en 2013, 213 l’ont été pour le seul premier trimestre 2014.     


Source :    http://www.leparisien.fr/faits-divers/budget-2015-le-ministere-de-l-interieur-echappe-au-coup-de-rabot-27-10-2014-4245609.php

   http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/le-budget-2015-de-la-police-et-de-la-gendarmerie-vote-a-l-assemblee-30-10-2014-4253441.php
avatar
Alain Vasseur

Masculin Localisation : Drome
Emploi/loisirs : Retraité Gie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions questions et débats autour du projet de budget 2015 GN et PN

Message  Grandebleu le Sam 1 Nov 2014 - 8:41

Comme d'ahivitude le minstre communique sur des chiffres ... qui ne sont pas les chiffres officiels.  Sad  Sad .. voir les premiers postes du sujet avec les copies des docs officlels pour voir la vérité

Grandebleu


Revenir en haut Aller en bas

La gendarmerie commande des Peugeot Expert "Made in France".

Message  Alain Vasseur le Sam 1 Nov 2014 - 12:05

La gendarmerie va acheter 1.400 véhicules en 2014, notamment des Peugeot Expert "de fabrication française", selon le patron de la gendarmerie. Mais la situation du parc automobile de la gendarmerie est tendue en raison d'un renouvellement insuffisant, voire médiocre, de la flotte.

Des gendarmes à pied... On n'en est pas encore là mais "la situation est particulièrement tendue pour ce qui concerne le parc automobile" de la gendarmerie, explique le député PS de la Haute-Vienne Daniel Boisserie dans son rapport sur le projet de loi de finances 2015. Ce n'est seulement que début octobre avec la levée partielle de la mise en réserve que la gendarmerie a enfin pu procéder à des achats de véhicules. En 2014, 40 millions d'euros étaient pourtant initialement prévus au titre du renouvellement du parc automobile.

Toutefois, l'ensemble des crédits dédiés à l'achat de véhicules a fait l'objet d'un gel dans le cadre de la mise en réserve de précaution. En outre, 12 millions d'euros ont été annulés sur cette enveloppe par la loi de finances rectificative pour 2014. Aussi, au 1er juillet 2014, seuls 37 véhicules dont le besoin était urgent avaient pu être commandés. "En 2014, la levée partielle de la mise en réserve tardive nous a interdit de mener dès le début de l'année une politique d'acquisition des matériels", a confirmé devant les députés le directeur général de la gendarmerie nationale, le général Denis Favier. Au total, les crédits consacrés à la gendarmerie ont fait l'objet d'une mise en réserve de 7 % sur un budget de 8,1 milliards d'euros.

1.400 véhicules commandés


"Grâce à la levée partielle de la mise en réserve, la gendarmerie pourra acquérir 1.400 véhicules, les seuls véhicules acquis par elle sur l'année", a regretté le général Denis Favier. Des achats qui ne concerneront que "des matériels opérationnels essentiels". La commande de 1.400 véhicules a d'ailleurs été passée. Comme en 2013, la gendarmerie s'est offert cette année entre autre des "véhicules Peugeot Expert de fabrication française", a précisé le directeur de la gendarmerie nationale. Tout en respectant bien sûr "les conditions du code des marchés publics, a-t-il rappelé. Ce type de véhicule utilitaire fabriqué dans l'usine de PSA de Sevelnord, près de Valenciennes (Nord), était pourtant appelés à disparaître de la flotte de la gendarmerie.

Pour autant, l'achat de 1.400 véhicules ne couvrent que partiellement le renouvellement souhaité de la flotte des véhicules de la gendarmerie. Le respect des critères de réforme, désormais fixés à huit ans et 200.000 km, nécessiterait l'acquisition de 3.000 véhicules par an (hors véhicules spécifiques tels que les poids lourds), soit un besoin annuel d'environ 60 millions d'euros. Cette cible n'est plus atteinte depuis quatre ans (1.273 véhicules achetés en 2011, 916 en 2012, 1.356 en 2013 et 1.400 en 2014). En conséquence, la durée de service des véhicules a dû être prolongée pour atteindre dix ans.

6.800 véhicules auraient dû être commandés


Normalement, ce sont plus de 6.800 véhicules que la gendarmerie aurait dû théoriquement acheter en 2014, pour un coût de 136 millions d'euros pour rattraper les prévisions non réalisées. "Ce résultat est malheureusement hors de portée", regrette Daniel Boisserie. Et d'expliquer que "pour 2015, la difficulté principale sera, une fois encore, d'obtenir dès le début de l'année la levée de la mise en réserve. Dans le cas contraire, il sera impossible de procéder à l'acquisition des 2.000 véhicules programmés (véhicules légers et motocyclettes), pour un montant de 28 millions d'euros en crédit de paiement".

La gendarmerie dispose d'un parc automobile de 30.155 véhicules : 23.323 véhicules légers, 3.468 motos, 266 transports en commun, 166 blindés, 619 poids-lourds, 2.313 véhicules spéciaux.

Source : http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20141101trib34b80e705/la-gendarmerie-commande-des-peugeot-expert-made-in-france.html
avatar
Alain Vasseur

Masculin Localisation : Drome
Emploi/loisirs : Retraité Gie

Revenir en haut Aller en bas

Hélicoptères Gendarmerie - Annulation commande !

Message  Alain Vasseur le Mar 4 Nov 2014 - 9:12

5,5 millions d'euros... C'est le dédit que doit payer la gendarmerie à Airbus Helicopters pour avoir annulé une commande d'hélicoptères pourtant jugés indispensables à ses besoins opérationnels. Mais, selon le directeur général de la gendarmerie nationale, le général Denis Favier, "le format de la flotte d'hélicoptères a été ajusté, car nous n'avons plus les moyens d'entretenir une flotte importante. La remise en cause du marché lié au plan d'acquisition de nouvelles machines met à la charge de la gendarmerie un dédit de 5,5 millions d'euros, qu'elle doit payer à Airbus Helicopters". Des hélicoptères qui devaient pourtant remplacer 26 Écureuil (AS350 B), des appareils monoturbines interdits depuis le 28 octobre de voler au dessus des secteurs urbanisés...

Poursuivre la lecture sur le site LA TRIBUNE.....

https://www.google.com/url?q=http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20141104tribc5f720f6c/helicopteres-quand-la-gendarmerie-se-tire-une-balle-dans-le-pied.html&sa=U&ei=c4lYVLL8B6yf7gaQuYDIDA&ved=0CAgQFjAB&client=internal-uds-cse&usg=AFQjCNGEXFdzYO5dB15aTAZH-GhbzWGNTA
avatar
Alain Vasseur

Masculin Localisation : Drome
Emploi/loisirs : Retraité Gie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réflexions questions et débats autour du projet de budget 2015 GN et PN

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum